Les huiles essentielles pendant et après la grossesse

Et oui les huiles essentielles peuvent être bénéfiques pendant et après la grossesse. Après la naissance de mes deux filles, voici mon expérience personnelle.
Il faut les utiliser avec la dilution appropriée, et surtout respecter les principes de précaution sur les huiles à proscrire pendant la grossesse ou celles que l’on peut utiliser suivant l’évolution de la grossesse.Vous pouvez ranger les huiles contenant des phénols et des cétones terpéniques qui peuvent avoir un effet abortif, avoir un impact sur le développement du foetus ou encore sur votre production de lait.

La retention d’eau

Une combinaison d’huiles essentielles mélangées à de l’huile de coco pour pouvoir l’appliquer sur les zones concernées (principalement les jambes et chevilles) le soir pour éviter les tâches dû a la photosensibilité. 

Les vergetures

Un mélange de lanoline pure avec de l’huile essentielle de géranium a sauvé mon ventre, mes cuisses et sur mes bras. Une application matin et soir sur les zones concernées. 

Le périnée

Un massage du périnée une fois par semaine à partir de 5 mois de grossesse puis 2 fois à partir de 6 mois, tous les jours à partir de 36 semaines et toutes les deux heures pendant le travail, grâce à ses massages non seulement il y a moins de risque d’avoir une épisiotomie mais en plus il y a eu une meilleure  récupération du muscle périnéal. Oui mesdames, un vrai bonheur.                                                                                                         Un petit plus: Demandez de l’aide au futur papa pour ce massage, ce qui lui permet de s’investir pendant votre grossesse mais également que le massage soit mieux réalisé car avouons le il arrive un moment dans la grossesse ou se tortiller devient difficile. 

Les hémorroïdes 

Et oui ce n’est pas glamour et pourtant c’est la réalité. Elles peuvent vous faire souffrir et vous empêcher de profiter de votre grossesse. Pour cela il existe un mélange a établir et à mélanger à de l’huile de coco pour une application locale quand les douleurs commencent a se faire ressentir. 

L’intimité

Après l’accouchement votre intimité est traumatisée peut un inconfort peut-être ressenti de différentes manière (irritations, démangeaisons, tiraillements,…).
Un spray avec des huiles essentielles, hydrolat et huile végétale peut-être fait pour apaiser cet inconfort le temps que vous en avez besoin, en général quelques jours. 

 

L’allaitement

Si vous avez choisi d’allaiter bébé avec la fatigue une baisse de la production de lait peut survenir quelques jours après la naissance et parfois régulièrement pendant le temps de l’allaitement. Pas de panique, l’huile de fenouil et basilic peut vous aider a stimuler et améliorer la production de lait en complément de tisane, homéopathie, massage,…
Si vous ne souhaitez pas allaiter ou arrêter l’allaitement la menthe poivrée vous aidera a arrêter la production de lait. 

 

Support hormonal

Etre une jeune maman que ce soit la première fois ou non est une étape de vie importante et pas toujours évident à gérer. Il est normal de se sentir déborder car s’occuper d’un nourrisson prend toute votre énergie, temps, et puis les hormones s’en mêlent! Tout ceci peut provoquer de la fatigue, des sautes d’humeur, un sentiment de solitude,…
Pour vous soutenir et suivant votre ressenti un mélange personnalisé peut-être vous être conseillé. 
Devenir parents est magnifique mais peut entrainer différents états d’âme ou physique difficile a gérer. La nature nos offre la possibilité d’apaiser ces moments avec douceur.
N’hésitez pas a me contacter pour connaitre les différents pouvoir des huiles essentielles et fleurs de Bach. 
Partagez sur