L’huile de palme

L’huile de palme solide à température ambiante provient du fruit du palmier. Elle est principalement produite en Indonésie et Malaisie. Elle est traditionnellement utilisée dans la cuisine africaine, sud américaine et asiatique. Mais aujourd’hui elle est utilisée en Europe dans l’alimentaire pour remplacer les graisses animales qui sont plus coûteuses.

L’huile de palme et l’histoire

Elle était déjà utilisée il y a environ 5000 ans par les Egyptiens pour l’alimentation et pour les produits médicinaux. Son commerce commença en Europe courant du XVIII ème siècle comme lubrifiant mécanique dans les chemins de fer, puis sera utilisée dans la fabrication de produits pharmaceutiques ainsi que pour nourrir le bétail. Au début du XX ème siècle elle sera utilisée plus largement (industrie alimentaire, cosmétique notamment) dû à son faible coût de production et sa bonne conservation.

L’huile de palme et son impact sur la santé

L’huile de palme étant composée à moitié d’acides gras saturés augmente le mauvais cholestérol dans le sang ce qui peut entraîner des risques cardio-vasculaires (crises cardiaques, cholestérol, artères bouchées) et d’obésité.
Sa présence dans le lait maternisé est particulièrement inquiétante, puisqu’elle diminue l’absorption du calcium chez les nourrissons et bébés.

L’huile de palme et son impact écologique

L’huile de palme est à l’origine d’une gigantesque déforestation dans les principaux pays producteurs ainsi que la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Bornéo ou encore Sumatra, ce qui menace d’extinction plusieurs espèces animales telles que les orangs-outangs, gibbons, tigres et d’autres malheureusement.
En brûlant des parcelles entières de forêts tropicales pour planter des palmiers, la déforestation à également des conséquences sur l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. Par exemple en Indonésie les émissions dû à l’industrie palmaire représente 70% des gaz à effet de serre du pays alors qu’il fait parti des trois plus gros émetteurs de CO2 au monde.
Le Paraquat, pesticide hautement toxique pour les animaux et bien-sur l’Homme (sur le système reproducteur) est utilisé dans les palmeraies. L’utilisation de ce pesticide est interdit depuis 2007 par l’Union Européenne.

L’huile de palme et la morale

Amnesty International dénonce que pour produire l’huile de palme hommes, femmes et enfants sont forcés de travailler dans les plantations indonésiennes et malaysiennes notamment. Ils travaillent dans des conditions très difficiles et sans protection malgré l’utilisation de pesticides toxiques pour leurs santés. Des grands groupes tels que Nestlé, Colgate-Palmolive, Kellog’s et bien d’autres utilisent l’huile de palme provenant de ces plantations.

L’huile de palme et la prise de conscience

La prise de conscience par rapport à l’utilisation de l’huile de palme commence par les marques Casino et St Michel qui en 2010 annoncent qu’elles boycottent cette huile dans leurs produits alimentaires.
Greenpeace demande à ce que l’huile de palme “produite en ayant recours à la déforestation” soit boycottée au profit de palmeraies ayant un impact durable. Les différentes ONG (Greenpeace, WWF,…) demandent une prise de conscience et de responsabilité des grands groupes industriels et des consommateurs envers l’huile de palme pour venir à bout de ce désastre humain, sanitaire et écologique.
Pour aider à cette prise de conscience un label Green Palm RSPO (Table-ronde sur l’huile de palme durable) à été créé en 2004 pour les produits contenant de l’huile de palme éco-responsable par plusieurs ONG et professionnels. Greenpeace dénonce l’insuffisance de ce label qui n’empêche pas les impacts écologiques néfastes de l’huile de palme.

Partagez sur