Comment utiliser les huiles essentielles?

Les huiles essentielles sont utilisables de différentes façons, ce qui fera varier leurs actions et les précautions à prendre le seront également.  

Quelles sont les différentes utilisations et leurs actions? 

Diffusion
Ce mode d’utilisation à un effet olfactif et pénètre par voie respiratoire.  Les huiles essentielles ne supportant pas la chaleur et peuvent même devenir dangereuses, il est donc indispensable d’acheter un diffuseur à brume d’eau ou par nébulisation (diffusion à froid et sans eau). 
Le choix des huiles essentielles à diffuser est très important également. Il faut tout d’abord connaître des effets recherchés puis s’assurer que  toutes les personnes présentes lors de la diffusion n’ont pas de contre indications en rapport avec celles choisies. 
Une diffusion peut varier de 10 min à 1h maximum et plusieurs fois dans la journée. 
Attention: NE JAMAIS DORMIR A COTE D’UN DIFFUSEUR ALLUME. 
Voie cutanée
Ce mode d’utilisation à un effet olfactif et pénètre par la peau. Certaines huiles essentielles sont utilisables pures sur la peau à partir de 12 ans, d’autres uniquement diluées à l’aide d’une huile végétale. Avant 12 ans il est indispensable de les diluer toutes sans exception. Diluer avec une huile végétale permet une pénétration plus lente qu’appliqué pure et surtout limite les effets dermocaustiques de certaines huiles essentielles. 
Le choix des huiles essentielles et végétales vont dépendre de l’effet recherché et de la présence d’allergie. 
Les zones d’applications principales sont: derrière les oreilles, le long de la carotide, les points de pouls, le pli du coude avec la face internet du poignet inverse, derrière les genoux, sous les pieds ou encore localement. La zone sera déterminée en fonction des besoins et plusieurs pourront être conseillées.  
Voie interne
Ce mode d’utilisation pénètre par les muqueuses intestinales, rectales ou vaginales. Par voie orale il faut utiliser un support tel que cachet neutre, capsule végétale (avec un grand verre d’eau pour ces deux premières possibilités), du miel, morceau de sucre ou encore une cuillère d’huile végétale.
Par voie rectale il faut fabriquer ses propres suppositoires avec de l’huile de coco vierge, de la cire d’abeille. 
Par voie vaginale il faut l’utiliser sur un ovule prévu à cet effet. 
Il est indispensable de s’assurer qu’il n’y a pas de dermocausticité, hépatocausticité, ou néfrocausticité des huiles essentielles utilisées et si tel est le cas soit ajouter une huile essentielles dans le mélange pour soutenir l’organe soit les prendre avec de l’huile végétale.  
Attention: NE JAMAIS PRENDRE D’HUILES ESSENTIELLES EN INTERNE A JEUN. 
Attention: TOUTES LES HUILES ESSENTIELLES NE SONT PAS INGERABLE.
Bain 
Ce mode d’utilisation à un effet olfactif et peut également pénétrer par la peau. Vous pouvez créer une ambiance relaxante, apaisante, énergisante, ou  encore faire un bain detox. 
Comme l’huile essentielle n’est pas soluble dans l’eau il faut impérativement utiliser un sel de votre choix (de Guérande, d’Himalaya,…), une base moussante (savon, gel douche,…), Sucragel, miel, lait d’amande, ou encore fabriquer vos bombes de bain…
Il faut donc préparer votre mélange avec l’excipient de votre choix et d’huiles essentielles (entre 5 et 15 gouttes) au préable puis l’intégrer à votre bain ou encore en bombe de bain. 
Inhalation
Ce mode d’utilisation à un effet olfactif et d’apaisement sur les voies respiratoires. Vous pouvez  directement sentir au dessus du flacon, ajouter dans un inhalateur électrique, ajouter dans un bol d’eau bouillante, mettre quelques gouttes sur un mouchoir, ou encore mettre dans votre main 1 ou 2 goutte(s), frotter et respirer profondément. 
Attention: CERTAINES HUILES ESSENTIELLES SONT DERMOCAUSTIQUES ET PEUVENT IRRITER LES MUQUEUSES. 
Comment déterminer le mode d’utilisation? 
Pour toutes les utilisations de support émotionnel la diffusion, voie cutanée, le bain ou encore l’inhalation peuvent être utilisées et même se compléter. 
Pour les problèmes ORL, digestives, vaginale ce sera la voie interne qui sera privilégiée. 
Pour les problèmes respiratoires l’inhalation sera privilégiée mais la voie cutanée locale peut être également préconisée. 
Il est important de s’assurer de la bonne utilisation des huiles essentielles pour en recevoir tout les effets positifs. Pour cela prenez conseil auprès d’un professionnel. 
Partagez sur